Galerie Portraits

Mon travail du portrait passe avant tout par l’étude du visage. J’articule ce travail autour d’un axe principal qui est l’altérité et sa traduction plastique.

Lorsque mon thème d’inspiration est la danse, je me réfère en permanence à ma connaissance intime de la structuration du corps. Mais dans le portrait, c’est tout le contraire, je me sens démunie de mes repères et cherche à rendre compte de l’autre. J’ai alors la sensation étrange de ne jamais fixer les traits du visage qui me fait face. Ils se dérobent à mon souvenir en devenant flexibles et mouvants. Ce qui s’imprime de cela sur la sculpture, est un jeu de matières et de rythmes. C’est pourquoi l’unité du visage résulte plus d’un équilibre des masses que de la symétrie de la figure.

Cette approche m’amène à faire poser des modèles, si possible des amis, pour pouvoir explorer et dénouer la confusion entre formes et sentiments. On aura compris que l’exactitude du volume n’est pas ici une fin en soi. Il est d’ailleurs probable que ces visages donnent plus d’informations sur moi-même que sur ceux qu’ils figurent.

un

Deux

Trois

Quatre

Cinq

Six

Sept

Huit

Neuf

Dix